Métaphysique des tubes

Publié le par CapOcapesDoc

Métaphysique des tubes

Métaphysique des tubes

Amélie Nothomb 

Le livre de poche - 2002 (Première édition Albin Michel 2000)

Résumé : Dans ce roman, la jeune romancière belge raconte sa vie au Japon de sa naissance jusqu’à l’âge de trois ans. À sa naissance et jusqu’à l’âge de deux ans et demi, Amélie est considérée par tous comme un «tube digestif inerte et végétatif dont les activités se bornent à ses besoins primaires». Cette vie passive est à l’origine d’une réflexion sur la vie, sur Dieu, mais aussi l’occasion de faire un portrait humoristique, voire satirique, de la vie familiale du point de vue d’un tube. À partir de l’âge de deux ans et demi, Amélie perd ce statut presque divin de tube pour devenir une enfant «normale» et décrit de façon humoristique la vie de son entourage.

Extrait : "Il existe des êtres qui ne subissent pas la loi de l'évolution. Ce sont les légumes cliniques", ou des tubes par où circule seule la nourriture. Ces tubes ne sont pas pour autant sans cervelle puisqu'il arrive que celle-ci, suite à un "accident fatal", se réveille soudain, et déclenche la vie. C'est exactement ce qu'a vécu la (très) jeune narratrice de Métaphysique des tubes durant les deux premières années de sa vie qui furent muettes, immobiles, végétatives, bref divines. Au sens propre, car ce singulier bébé n'ignore pas qu'il est Dieu lui-même, méditant sur ce monde qu'il hésite à rejoindre. Sous forme de monologues intérieurs, considérations philosophico-drolatiques, on déguste le récit de ces trois premières années d'une vie française au Japon, pays merveilleux où de la naissance à la maternelle, l'enfant est un dieu.

Mon avis : je n'avais pas encore lu ce roman, alors que ma collection est presque complète (il me reste Le Sabotage Amoureux à lire). C'est vraiment génial, quel talent ! J'adore. J'avais l'impression d'entendre Amélie Nothomb me raconter sa vie, à mes côtés. 

Publié dans Amélie Nothomb

Commenter cet article