Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Blog de professeur-documentaliste, activités en collège et littérature jeunesse

Cap! ô Capes Doc

Flocons d'amour

Flocons d'amour

Flocons d'amour
John Green
Maureen Johnson
Lauren Myracle

Hachette - 2015

Résumé :

24 décembre. Nuit des miracles ? Ou des catastrophes ? Une terrible tempête, un train bloqué dans la neige. Gracetown : tous les voyageurs descendent ! Gracetown… Bourgade perdue au milieu de nulle part qui vous ferait presque regretter le traditionnel et soporifique repas de Noël. Pourtant Jed, Jubilé, et les autres vont partager le réveillon le plus insolite de leur vie. Dans un café bondé de pom-pom girls ou au détour d’une route enneigée, les rencontres inattendues se multiplient. Les couples se font, se défont et se refondent. Louvoyant entre les flocons, les flèches de Cupidon qui pleuvent sur la ville ne laisseront personne de glace ! John Green, Maureen Johnson, Lauren Myracle : les plumes de trois grands auteurs s’allient pour vous faire rire et rêver d’amour, créant un univers où les anges de Noël ne chôment pas !

 

Mon avis :

J'ai lu ce roman pendant les vacances de Noël, période idéale pour cette lecture. Cependant, j'ai eu beaucoup de mal. 

3 histoires, 3 auteurs, mais des personnages qui se croisent. 

La première histoire est peut-être la meilleure, on est assez pris dans l'intrigue, un train bloqué dans la neige. Mais c'est de la littérature pour les ados... à l'eau de rose, pas très bien écrit.

La seconde histoire, par John Green : je me suis dit ça va valoir le coup. Mais bon, ce n'est pas mieux. Je me suis demandée le lien avec les personnages de la première histoire. 

Enfin, la troisième et dernière histoire : c'est cul cul... une fille aux cheveux roses, une histoire de cochons.

L'humour et le style laissent à désirer, j'ai abandonné la lecture, dommage d'avoir perdu du temps à lire le début.

Ligne 1 : Catégorie METEO

Ligne 1 : Catégorie METEO

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article