Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Blog de professeur-documentaliste, activités en collège et littérature jeunesse

Cap! ô Capes Doc

Radium Girls

Radium Girls
Radium Girls

Radium Girls

Cy

Glénat - 2020

Présentation de l'éditeur :

Des destins de femmes sacrifiées sur l’autel du progrès.

New Jersey, 1918. Edna Bolz entre comme ouvrière à l’United State Radium Corporation, une usine qui fournit l’armée en montres. Aux côtés de Katherine, Mollie, Albina, Quinta et les autres, elle va apprendre le métier qui consiste à peindre des cadrans à l’aide de la peinture Undark (une substance luminescente très précieuse et très chère) à un rythme constant. Mais bien que la charge de travail soit soutenue, l’ambiance à l’usine est assez bonne. Les filles s’entendent bien et sortent même ensemble le soir. Elles se surnomment les « Ghost Girls » : par jeu, elles se peignent les ongles, les dents ou le visage afin d’éblouir (littéralement) les autres une fois la nuit tombée. Mais elles ignorent que, derrière ses propriétés étonnantes, le Radium, cette substance qu’elles manipulent toute la journée et avec laquelle elles jouent, est en réalité mortelle. Et alors que certaines d’entre elles commencent à souffrir d’anémie, de fractures voire de tumeur, des voix s’élèvent pour comprendre. D’autres, pour étouffer l’affaire...

La dessinatrice Cy nous raconte le terrible destin des Radium Girls, ces jeunes femmes injustement sacrifiées sur l’autel du progrès technique. Un parcours de femmes dans la turbulente Amérique des années 1920 où, derrière l’insouciance lumineuse de la jeunesse, se joue une véritable tragédie des temps modernes.

Mon avis : 

Je ne connaissais pas du tout cette partie de l'histoire !

La couverture est phosphorescente dans le noir, l'intérieur au crayonné pastel contraste avec l'ambiance des années folles pourtant retranscrite dans les décors et coiffures. La mise en page assez simple, le texte rapide à lire. Une histoire qui met en lumière un scandale humain dont on a si peu parlé...

Pour en savoir plus, j'ai trouvé ces deux ressources :

Ligne 10 / Catégorie Etre humain

Ligne 10 / Catégorie Etre humain

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
Cette page de l'histoire est effectivement méconnue alors que ces femmes ont contribué à faire évoluer le droit social aux États-Unis. On est révolté par ce qui leur arrive, d'autant plus que leurs patrons savaient qu'elles mettaient leur vie en péril. J'ai été plus sensible aux propos qu'au coup de crayon mais c'est une excellente BD.
Répondre