Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Le CDI communiquant

Publié le par CapOcapesDoc

    C'est le titre d'un article très intéressant de Marie-France Blanquet sur Savoirs CDI (info lue dans le Café Pédagogique du 8 août).

 

Sommaire :


Introduction
"Les métiers de la documentation sont, par essence, des métiers de la communication, au sens contemporain du terme."

"Qui dit Quoi, à Qui, par Quel canal et avec Quel effet ?"

 

Les usagers

"Passivité/activité : l’utilisateur a deux visages : Il subit l’information ou il la sollicite"
"Travail et loisir"
"Besoin de formation"


Les professionnels de l’information
"Réussir la communication documentaire implique, en priorité, la compétence et les aptitudes documentaires du professionnel de l’information"
"La fonction de veille est par essence une fonction de communication"   
 

 

Communication de données ou communication d’information ?

"Les ordinateurs traitent et ne comprennent que des chaînes de caractères, c’est-à-dire des données, alors que l’homme fonctionne avec des concepts"

Canal de communication

"Canal documentaire : Il spécifie la communication documentaire et prend des formes variées suivant les possibilités du service et les besoins des utilisateurs."
"Canal technique : Les progrès technologiques ont multiplié les canaux de communication. Aux canaux classiques, se sont ajoutés les canaux liés aux nouvelles technologies de l’information et de la communication."


Message
"Réussir une communication documentaire, c’est être sûr du contenu du message destiné à l’utilisateur."

"Sources documentaires : Le documentaliste joue un rôle essentiel dans la fiabilité de l’information difusée."

"Produit communiqué et feed-back"

Conclusion

"C’est pourquoi les documentalistes font un métier de communication et la documentation doit se positionner comme un relais de communication"


Lire l'article "Le CDI communiquant".

Partager cet article

Repost 0

Les signatures du hasard

Publié le par CapOcapesDoc

signatures du hasardHubert Ben Kemoun, Seuil Jeunesse, Karactère(s).

 

Résumé : Annabelle croise la route de la jolie Cybèle, Mannequin de rue.
Leurs deux prénoms Annabelle/Cybèle ont la même sonorité. C'est un signe, un signe de chance, veut-elle croire... Quelle erreur ! Annabelle accorde beaucoup trop d'importance aux signes du hasard et se lance sans cesse des défis pour essayer d'exister aux yeux des autres. Mais à trop se laisser guider par le destin, Annabelle va plonger cet après-midi, en quelques heures à peine, dans la plus infernale des journées.
Dans ce roman noir, Hubert Ben Kemoun se joue des hasards. Ici, celle qui croyait mener le bal, ne voit pas qu'elle n'est que la marionnette d'un drame qui la dépasse et va peut-être la faire plonger.

 

Thèmes : hasard, destin, intrigue

 

Mon avis : un livre qui se lit rapidement. J'aime l'aternance des narrateurs au fil des chapitres. Du suspence et du hasard !


Publié dans Romans

Partager cet article

Repost 0