Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Le jeune homme de Cro-Magnon

Publié le par CapOcapesDoc

Le jeune homme de Cro-Magnon

Le jeune homme de Cro-Magnon

Rémi Chaurand

Milan jeunesse - 2014

Présentation de l'éditeur : Imaginez la préhistoire, ses animaux, ses hommes de Cro-magnon qui grognent, chassent, mangent et, pour s'occuper, se tapent dessus.C'est au milieu de tout ce remue-ménage qu'un jeune Cro-Magnon de 11 ans nous raconte avec humour ses aventures parmi ses semblables un peu bêtes mais au grand cœur.Par exemple la découverte du feu et le bouleversement du quotidien qui en découle…

Quatrième de couverture :

"Bon, déjà, c'est sûr : vous n'allez pas me croire.

Vous allez vous dire : qu'est-ce qu'il raconte, celui-là ? Il est maboul, il s'est fait écrabouiller la cervelle par un mammouth. Eh bien, pas du tout.

Je m'explique : je suis un homme de Cro-Magnon, un homme préhistorique.

D'accord, un Presque homme préhistorique : j'ai 11 ans. Ce livre n'est pas n'importe quel livre. C'est un témoignage. Mon témoignage.

Et tenez-vous bien : je vais vous révéler nos secrets les plus incroyables.

Sans blague."

Mon avis : Une histoire originale : un garçon des temps préhistoriques raconte son quotidien avec les découvertes de l'époque et leurs bouleversements : le feu, la mode et le sport. Et c'est fait de façon humoristique et décalée. Seulement, il n'y a aucune intrigue, ce n'est qu'une succession d'anecdotes, ce qui en devient vite lassant ! Même la fin se termine un peu abruptement. Pour les plus jeunes.

Publié dans Romans

Partager cet article

Repost 0

Wifi Génie, une aventure de Fabien Dotcom

Publié le par CapOcapesDoc

Wifi Génie, une aventure de Fabien Dotcom

Wifi Génie, une aventure de F@bien Dot.com

Luc Blanvillain

Scrineo - 2014

Résumé En vacances chez sa grand-mère à Morlaix, Fabien, un adolescent tranquille et fan de l’informatique, hérite d’un ordinateur hors d’usage, mais pas banal… Quand Fabien le répare, il n’en sort rien de moins qu’un génie ! Un génie oui, et en plus, pas n’importe lequel… un génie de l’ordinateur, capable de créer à partir du virtuel grâce au copier-coller, tout ce que Fabien désire dans la réalité ! Dès lors, les possibilités s’avèrent sans limites. Sauter une après-midi rando avec sa grand-mère, recommencer la partie après un rendez-vous pas très concluant avec une jolie fille, etc.

Mais Fabien n’est pas au bout de ses surprises… car amener le virtuel dans la réalité peut souvent s’avérer beaucoup plus dangereux qu’il ne l’imagine…

Mon avis : Le conte d'Aladdin est ici revisité, mais je n'ai pas accroché. C'est rocambolesque, sans intérêt. Le héros peut revivre son passé, changer les évènements, se fabrique même un clone... Bien sûr il en voit les côtés néfastes, mais c'est un peu léger. Les titres des chapitres sont originaux (rime en "ion"). Je n'ai pas aimé le fait que plein de marques soient citées : Ikéa, Décathlon, Smartphone, Google, Bonobo... Le vocabulaire est compliqué, des termes techniques sont utilisés pour le numérique. Un dossier sur des virus célèbres en fin d'ouvrage complète le roman.

Publié dans Romans

Partager cet article

Repost 0

Ascenseur pour le futur

Publié le par CapOcapesDoc

Ascenseur pour le futur

Ascenseur pour le futur

Nadia Coste

Mini Syros + - Soon (Des histoires de futur) - 2014

Résumé : Brett, qui vit en 1991, est terrorisé par Jérémy Mazalet et sa bande. ll trouve un jour refuge dans un entrepôt de la zone industrielle où il habite. Au moment où ses poursuivants vont l’attraper, la porte d’un ascenseur s’ouvre très opportunément : à l’intérieur, un adolescent tout en noir, pas très aimable, mais qui semble bien connaître Brett ! Le panneau de commandes de l’appareil comporte une centaine de boutons : 1980, 1981, 1982… jusqu’à 2080. Qui est donc cet ado à la mèche rebelle ?

Mon avis : un court roman de science-fiction assez sympathique et original car le retour vers le futur est en fait le présent pour nos lecteurs ! Le héros rencontre l'adolescent dont il sera le père. Il y a plein de thèmes dans ce livre : le racket, la confiance en soi, mais aussi la maladie rapidement évoquée (d'ailleurs était-ce nécessaire ?). Du fantastique donc, et des thèmes proches de nos jeunes lecteurs, des rebondissements, ça fonctionne bien. Dommage qu'on ne parcourt pas davantage les époques, comme suggéré dans le résumé. 

Publié dans Romans

Partager cet article

Repost 0

Tag : A la découverte de soi et de son monde livresque...

Publié le par CapOcapesDoc

Tag : A la découverte de soi et de son monde livresque...

Amis-Lecteurs m'a taggué, alors je me prête au jeu. J'ai déjà participé à ce genre de questionnaire, mais je le refais.

 

Voic les questions et mes réponses :

1 ) Plutôt corne ou marque-page ?
Marque-page bien sûr ! J'ai horreur d'un livre corné, je n'aime pas quand les livres sont abîmés. 
 
2) As-tu déjà reçu un livre en cadeau ?
Bien sûr et très souvent. A mon anniversaire, à Noël, par mes amis, ma famille, je me fais aussi des cadeaux ! Et j'ai reçu aussi des livres lors de swaps.
 
3) Lis-tu dans ton bain ?
Non. Ca a dû m'arriver une ou deux fois seulement. Et puis de toute façon, je ne prends pas beaucoup de bain !
 
4) As-tu déjà pensé à écrire un livre ?
Non. Je n'ai pas la fibre pour ça !
 
5) Que penses-tu des séries de plusieurs tomes ? 
Cela dépend. Parfois, ça vaut le coup et j'ai hâte de découvrir la suite, parfois pas du tout, car ça traîne en longueur. Je n'aime pas quand il y a trop de tomes.
 
6) As-tu un livre culte ? 
J'ai des llivres coup de coeur, mais je ne crois pas en avoir un seul. j'ai aussi plusieurs auteurs que j'apprécie, mais pas un en particulier.
 
7) Aimes-tu relire les livres ? 
Pas spécialement, et de toute façon, j'ai tellement de livres à lire que je n'ai pas le temps de relire !
 
8) Rencontrer ou ne pas rencontrer les auteurs de livres qu'on a aimés ?
J'aime beaucoup, mais ce n'est pas toujours facile ! J'en ai rencontré plusieurs déjà lors de salons du livre ou de rencontres avec des élèves : Hubert Ben Kemoun, Yaël Hassan, Fabrice Colin, Anne-Laure Bondoux, Michel Honaker... C'est parfois juste le temps d'une dédicace, parfois pour un échange très enrichissant.
 
9) Aimes-tu parler de tes lectures ? 
Bien sûr. Je trouve cela très intéressant de pouvoir donner son avis et auusi de recevoir l'avis d'autres personnes. Je fais partie d'un comité de lecture pour le Prix des Incorruptibles, j'anime un club lecture au collège et je partage mes lectures sur ce blog, ainsi que sur Babelio.
 

10) Comment choisis-tu tes livres ? 
Pour les achats, c'est en lisant des critiques à droite et à gauche (éditeurs, libraires, internautes), et pour lire, tout dépend de mon état d'esprit (enjouée, triste...), de mes collaborations et partenariats ou encore des challenges auxquels je participe sur la blogosphère.
 
11)  Une lecture inavouable ? 
Non.
 
12) Des endroits préférés pour lire ?  
Pas spécialement. Peut-être le canapé au coin du feu en hiver, ou sur une chaise longue dehors en été. Mais j'aime lire un peu partout : lit, bus, chaise, plage...
 
13) Un livre idéal pour toi serait... : 
Je ne sais pas. Un livre qui me touche particulièrement je pense.
 
14) Lire par-dessus l'épaule ? 
Ah non ! surtout pas !
 
15) Télé, jeux-vidéos ou livres :
Je préfère bien sûr lire, mais j'aime beaucoup regarder la télévision, séries de préférence ou alors des bons films. Et j'aime bien les jeux vidéos, mais pas vraiment le temps.
 
16) Lire et manger ?
Je ne peux pas lire en mangeant, mais un bon livre et un café ou un thé oui !
 
17) Lecture en musique, en silence, peu importe ?
Le bruit ne me gêne pas, je peux lire avec la télé allumée, j'arrive à être dans ma bulle. Mais pour la musique il faut que ce soit quelque chose sans paroles, sinon je me mets à chanter !
 
18) Que deviendrais-tu sans livres ? 
Triste ! et je m'ennuierais !! 
 
19) Tu achètes un livre sur le net et tu le reçois un peu abîmé. Que fais-tu ??
Je suis en rogne !
 

20) Quel est l'élément qui t'a donné le goût de la lecture ? 

Je crois que j'ai toujours aimé lire, donc je ne sais pas quoi répondre. 

 

Il est de coutume de tagguer des personnes, mais je préfère laisser le choix à ceux qui souhaitent faire ce questionnaire. Alors, si vous êtes tenté, amusez-vous !

Publié dans Ma vie de blogueuse

Partager cet article

Repost 0

La drôle d'évasion

Publié le par CapOcapesDoc

La drôle d'évasion

La drôle d'évasion

Séverine Vidal

Editions Sarbacane - 2014

Présentation de l'éditeurCette année, Zach passe ses vacances à San Francisco avec ses parents. Ce qui l’intéresse surtout, c’est de visiter la prison d’Alcatraz, devenue un musée. Une prison dont PERSONNE ne s’est jamais évadé. Personne ? Pas d’accord ! Après tout, les trois célèbres « évadés d’Alcatraz » ont bien réussi, non ?

Zach en est certain, et il va le prouver. Le plus dur sera de se faire enfermer après la visite… Ensuite, il y arrivera : il a tout prévu. Enfin, tout, sauf que les fantômes s’en mêlent !

- Une palpitante aventure à San Francisco : un petit garçon se glisse dans la prison d’Alcatraz… pour refaire l’exploit des célèbres « Évadés » !
- Attention, fantômes : c’est en compagnie des trois célèbres bandits en chair et en os que Zach va tenter l’évasion ! Des frissons, du rire et de l’émotion.
- Canot fabriqué avec des gilets de sauvetage, cuillère pour creuser le tunnel : TOUS les détails de l’histoire sont véridiques !

Mon avis : Voici un roman plein d'aventure et d'humour ! Le héros, Zach, est attachant et débrouillard. Il nous prend à parti dès le prologue et pendant tout le roman avec les commentaires en notes de bas de page et dans les bonus. La relation évadés / héros est marrante, le personnage du père est complètement décalé, les rebondissements sont présents. La typographie et la mise en page sont originales. Par contre, les méchants ne sont peut-être pas assez méchants et le retour dans le passé peut gêner certains lecteurs : est-ce un rêve ou la réalité ? Au final, un bon moment de rigolade, un bon livre !

 

Publié dans Romans

Partager cet article

Repost 0

Mon frère est une sorcière

Publié le par CapOcapesDoc

Mon frère est une sorcière

Mon frère est une sorcière

Arnaud Tiercelin

Le Rouergue - 2013

Quatrième de couverture : Elle a les cheveux noirs, les ongles noirs et un collier noir. Arnaud en est sûr, la remplaçante de son maître est une sorcière ! Heureusement, son grand frère est un spécialiste des sorcières et sait comment s'en débarrasser. Mais avec ses recettes franchement bizarres, c'est Arnaud qui va passer une semaine la tête dans le chaudron...

Mon avis : Voici une histoire courte, facile et rapide à lire (100 pages). De l'imagination du personnage principal aux plans bizarres du frère, des répliques pleines d'humour aux premiers amours, ce récit plaira aux plus jeunes. Un petit bémol, le choix du titre. 

Publié dans Romans

Partager cet article

Repost 0

Plus fort que la police

Publié le par CapOcapesDoc

Plus fort que la police

Plus fort que la police

Rémi Stefani

Rageot (Heure Noire) - 2014 

(Première parution chez les éditions Lito en 2003 sous le titre "La planque")

Résumé : Alors qu’il rentre chez lui, Antoine assiste à l’arrestation de sa mère pour vol au supermarché. Son père, braqueur, est en prison pour plusieurs années. Résolu à échapper à la police et craignant un placement en famille d’accueil, le garçon se réfugie dans son grenier et échafaude alors un plan infaillible...

Mon avis : Facile à lire, cette histoire est mouvementée, rythmée et pleine de suspense. Le héros est attachant. Malgré tout, on a l'impression que l'attitude d'Antoine (la fugue) est vue comme une attitude correcte. De plus, le titre et les actions des policiers donnent une image peu engageante de la police. Enfin, la fin, bien que positive et faisant plaisir, est trop heureuse. J'ai eu quand même plaisir à lire ce roman qui plaira aux jeunes lecteurs. 

Publié dans Romans

Partager cet article

Repost 0

Le rêve du papillon noir

Publié le par CapOcapesDoc

Le rêve du papillon noir

Le rêve du papillon noir

AnneThiollier

Talents Hauts - 2014

Résumé : Pour échapper à un mariage forcé, Lumière du Matin fuit son village et sa famille. Elle affronte les mille dangers qui menacent une fille dans un pays en guerre et croise la route de maître Liang, peintre, poète et philosophe qui va lui enseigner la calligraphie et l'aider à trouver sa place dans une Chine en pleine mutation. 

Mon avis : une belle histoire, lente, où l'éducation, le savoir et la condition féminine sont mis en avant à travers l'initiation à l'art de la poésie, de la peinture et de la calligraphie. C'est un dépaysement total, dans la Chine rurale des  années 30. Il y a énormément de détails sur la Chine - ce qui peut gêner les jeunes lecteurs. On a du mal à entrer dans le récit à cause du nom des personnages, du vocabulaire compliqué pas forcément expliqué. Mais c'est un bon moment que l'on passe avec cette histoire initiatique.

Publié dans Romans

Partager cet article

Repost 0

Géant

Publié le par CapOcapesDoc

Géant

Géant

Jo Hoestlandt

Magnard Jeunesse - 2014

Résumé : Cette histoire commence dans les marais, entre la terre et l’eau. Montés sur des échasses, Louis et Martin, son père, sont bergers. Tels les derniers géants, ils veillent sur leur troupeau. Mais à la mort de Martin, Louis et sa mère s’installent en ville. Il faut gagner de l’argent, aller à l’école, se faire de nouveaux copains, apprendre la bagarre et comprendre les filles, en particulier : Sofia. Elle vit avec son père et sa petite sœur Maria, qui ne parle pas. Et cette fille-là, elle est spéciale et spécialement drôle. Coup de chance, c’est sa voisine !

Mon avis : voici un roman pour les jeunes lecteurs, plein de poésie. Pas vraiment d'intrigue et d'aventure, mais des événements proches de ceux que peuvent vivre des enfants : mort d'un proche, déménagement, nouvelle vie et nouvelles relations. C'est une lecture agréable ! Et il y a de belles illustrations. 

Publié dans Romans

Partager cet article

Repost 0

Arc-en-sel dans les marais salants de Guérande

Publié le par CapOcapesDoc

Arc-en-sel dans les marais salants de Guérande

Arc-en-sel dans les marais salants de Guérande

Photographies de Pascal François

Textes d'Antoine Gavory

Editions La Découvrance - 2014

Résumé : "Prenant de l’altitude, j’ai vu l’Océan, l’Argile, le Soleil et le Vent s’allier pour célébrer un hommage au travail des Hommes" Pascal François

Des photographies vues du ciel, montrant les marais salants de Guérande sous leurs plus belles couleurs.

Mon avis : Arc-en-sel, jeu de mots avec Arc-en-ciel, ou des photographies magnifiques lumineuses, colorées. Guérande, ou le lieu de mes vacances d'enfance. Les marais salants vus du ciel. Prendre de la hauteur et découvrir d'un autre oeil ces paysages exceptionnels façonnés par l'homme et rendre sa noblesse au sel. Du sel blanc aux couleurs vives, la lumière du soleil, les reflets de l'eau, la nature verte. Des beaux textes également, nous emportant dans un monde onirique, magique, poétique, historique et mythologique. Des citations (Boileau, Picasso, Renard, Bachelard), et un magnifique poème de l'artiste peintre portugaise Maria Elena Vieira da Silva (1908-1992) que je vous retranscris ici : 

 

"Je lègue à mes amis...

un bleu céruleum pour voler haut 
un bleu de cobalt pour le bonheur 
un bleu d'outremer pour stimuler l'esprit 
un vermillon pour faire circuler le sang allègrement 
un vert mousse pour apaiser les nerfs 
un jaune d'or : richesse 
un violet de cobalt pour la rêverie 
une garance qui fait entendre le violoncelle 
un jaune barite : science-fiction, brillance, éclat  
un ocre jaune pour accepter la terre  
un vert Véronèse pour la mémoire du printemps  
un indigo pour pouvoir accorder l'esprit à l'orage  
un orange pour exercer la vue d'un citronnier au loin 
un jaune citron pour la grâce  
un blanc pur: pureté  
terre de Sienne naturelle: la transmutation de l'or  
un noir somptueux pour voir Titien  
une terre d'ombre pour mieux accepter la mélancolie noire 
une terre de Sienne brûlée pour le sentiment de durée"

(Vieira da Silva, "Le Testament")

 

Les photographies de Pascal François s'apparentent aux palettes de peintre et aux tableaux de cette artiste de l'Ecole de Paris (voir ci-dessous)

Maria Helena Vieira Da Silva, Le théâtre de Gérard Philipe, 1975, huile sur toile, musée Unterlinden, Colmar

Maria Helena Vieira Da Silva, Le théâtre de Gérard Philipe, 1975, huile sur toile, musée Unterlinden, Colmar

Merci aux éditions La Découvrance et à Babelio - Opération Masse Critique pour cette découverte !

Arc-en-sel dans les marais salants de Guérande

Partager cet article

Repost 0