Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Blog de professeur-documentaliste, activités en collège et littérature jeunesse

Cap! ô Capes Doc

La réforme... 2

La nouvelle classe de seconde de X. Darcos

« Je ne partage pas le sentiment de ceux qui croient qu’on rend service au lycée en le figeant dans son organisation actuelle. Réclamer le statu quo pour le lycée c’est chercher à briser ce qui fait la force de son lien avec les Français. C’est le rendre sourd aux attentes de la société ». Xavier Darcos a présenté ce matin  10h30 la nouvelle classe de seconde en présence de JP de Gaudemar, chargé de la réforme du lycée.

 

L’horaire de la classe comprendra 30 heures d’enseignement, soit sensiblement le volume actuel. Il se décomposera entre 21 heures d’enseignements généraux (français, maths, histoire-géo éducation civique, sciences expérimentales, LV 1 et 2, EPS). La répartition entre ces disciplines n’est pas faite et sera surement l’objet de négociations d’ici décembre. Il n’est plus question de modules pour ces enseignements dans le document ministériel.

 

Les élèves devront suivre 4 modules au choix mais selon leur filière. Ainsi en humanités ils choisiront entre littérature, langues anciennes, langue vivantes ou arts et histoire de l’art. En sciences entre maths, physique-chimie, SVT, « informatique et société numérique », un module au contenu encore indéfini. En sceinces de la société ils disposeront de SES, gestion, histoire-géo. La dernière filière concerne les technologies (ingénieur, SMS, STL, hôtellerie) et l’EPS.

 

Enfin les élèves devront suivre un accompagnement obligatoire à raison de 3 heures par semaine réparti entre travaux interdisciplinaires, orientatin, remise à niveau.  Cet accompagnement est présenté comme une réforme essentielle. Dans l’esprit du ministre la personnalisation c’est la démocratisation. On ignore cependant comment les enseignants seront formés à cet accompagnement.

 

C’est surtout l’organisation de l’année qui change. L’année est divisée en deux semestres séparés par une semaine de bilan  examens blancs. Il y aura 4 conseils, 2 réunions de proifs et 2 veritables conseils de classe. En contre partie de cet accompagnement renforcé des élèves, l’ISO sera réévaluée.

 

Sortant du cadre de la seconde, le ministre a promis que sa réforme n’aboutira pas à une réforme du bac, ce qui pose évidemment laquestion de la hiérarchisation des filières.

 

Il attend de la réforme la diminution des redoublements , particulièrement enseconde, grâce à un meilleur accompagnement individuel des élèves et un nouvel équilibre entre le temps de l’enseignement et du travail personnel.  Plus que la question budgétaire, c’est l’accompagnement des élèves qui sera le point à suivre de cette réforme. Peut-on décréter de nouveaux rapports entre élèves et professeurs sans assumer clairement cette nouvelle philosophie ?

Sources : Le Café Pédagogique 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article