La SF (science-fiction) à l'usage de ceux qui ne l'aiment pas

Publié le par CapOcapesDoc

sf-ch-grenier.jpgLa S-F : la science-fiction à l’usage de ceux qui ne l’aiment pas
Christian Grenier
Editions du Sorbier, Collection La littérature jeunesse, pour qui, pour quoi ?
2003.

 

Voilà un livre qui était tout à fait pour moi : en effet, la SF n'est pas mon genre de prédilection...

Ce livre tombait à point dans mon challenge Littérature de jeunesse d'hier et d'aujourd'hui lancé par Nota Bene.

 

En voici le sommaire :


Introduction
1-    Définitions et genres voisins
2-    Une littérature tournée vers le plus proche inconnu
3-    Les grands thèmes de la SF
Entracte
4-    La SF : des origines au 21ème siècle
5-    La SF, un genre ludique, pédagogique… et peu utilisé
Bibliographie

 

Quelques informations à retenir :


La SF touche peu de lecteurs (10 fois moins que le roman policier) et touche plus de garçons que de filles
3 raisons :
-    La littérature est le reflet de ses problèmes or la SF apporte des repères nouveaux
-    La SF, avec son côté « science » est un domaine complexe
-    La SF touche au domaine du social car les hypothèses nouvelles apportées sont en rupture avec l’ordre du monde connu
La SF semble appréciée des jeunes car l’écho pour un jeune est celui du futur : la SF est un voile entrouvert sur le monde de demain, le futur quotidien de la jeunesse d’aujourd’hui ; les jeunes sont attirés par les nouvelles technologies. La SF est une simulation, une stimulation, ainsi qu’un facteur d’intégration. C’est une réflexion sur un monde sans -, sur le changement des relations entre les êtres humains.

 

1- Définitions et genres voisins
3 littératures relèvent de la fiction irrationnelle : le merveilleux, le fantastique et la SF :
-    Le merveilleux, c’est de l’irrationnel accepté.
-    Le fantastique, c’est de l’irrationnel inacceptable.
-    La SF, c’est de l’irrationnel acceptable.

 

2- Une littérature tournée vers le plus proche inconnu

-    La SF n’a pas une vision pertinente de l’avenir : l’objectif est de nous rendre plus imaginatif et plus humble par rapport à l’avenir
-    Un roman de SF est influencé par le présent
-    Ce qui nous semble aujourd’hui invraisemblable peut devenir notre futur quotidien

 

3- Les grands thèmes de la SF

Autres lieux et autres temps

Autres êtres et autres sociétés

Pour mieux nous situer dans l’échelle des espèces, nous faire réfléchir sur les notions d’intelligence, de perfectibilité, ou sur la présence d’autres formes de pensées – parfois artificielles.
Refaire le monde, les règles, les mœurs ou les lois sont décalées par rapport à la norme : pour que le lecteur se pose des questions sur la société dans laquelle il vit.

 

4- La SF : des origines au 21ème siècle

Quelques éditions avec des collections de science-fiction


5- La SF, un genre ludique, pédagogique… et peu utilisé
- Un genre littéraire ludique : le récit a plusieurs règles du jeu : le lecteur est invité à les découvrir, les comprendre, puis à les suivre au fil de l’action, avant de s’interroger sur leur usage et sur les conséquences qu’elles entrainent pour le futur
- Un genre qui stimule l’écriture : imaginer un décor de SF, c’est refaire le monde, devenir démiurge et posséder un pouvoir

 

Quelques titres repérés dans la bibliographie :

-    Farenheit 451, de Ray Bradbury
-    La Vénus d’Ille, de Prosper Mérimée
-    Parfaite petite poupée ; Les exilés du fleuve ; Virus LIV3 ou la mort des livres, de Christian Grenier
-    L’homme qui rétrécit, de Richard Matheson
-    Golem, Murail (5 volumes)
-    No pasaran, le jeu, de C. Lehman
-    Le destin de Linus Hope et La seconde vie de Linus Hope, de Anne-Laure Bondoux
-    Le passeur, de Loïs Lowry
-    1984, de Georges Orwell
-    La citadelle du vertige, d’Alain Grousset
-    L’œil des dieux, de Ange

 

Mon avis : Un livre qui permet d'en savoir plus sur la SF et ce qui est bien ce sont les petits résumés de grands titres de science-fiction.

 

challenge litté jeunesse



Commenter cet article

Magic'doc 25/12/2011 20:48


C'est fort intéressant, je pense que je vais le lire !


Je suis juste surprise de lire que la Venus d'Ille est considéré comme récit SF alors que pour moi c'est du fantastique ...


A part ça, je me reconnais bien dans le portrait du lecteur de SF : j'en lisais quand j'étais ado, mais plus vraiment depuis.


 


Joyeux Noël !

CapOcapesDoc 25/12/2011 22:31



Pour la Vénus d'Ille, ils en parlent dans ce livre mais c'est vrai que c'est dans le passage "les différents genres" et donc il apparaît dans le fantastique, si je me souviens bien.


Pour le trouver, il est seulement en vente en occasion, ou alors dans les bibliothèques. Moi je l'ai trouvé dans mes archives du CDI.


 


Bon Noël aussi !