Le garçon talisman

Publié le par CapOcapesDoc

le-garcon-talisman.jpg Le garçon talisman

Florence Aubry

Editions du Rouergue

DoAdo noir

2012

 

Quatrième de couverture : Depuis qu’il s’est sauvé d’un pensionnat, Heinrich se cache dans un container, sur le port. Le temps de gagner assez d’argent pour acheter son passage sur un bateau et fuir, loin de ce pays où l’on pourchasse les jeunes comme lui. La menace peut venir de partout. Des sorciers, au sommet de leurs grandes tours en ville qui promettent à ceux qui peuvent payer la richesse, l’amour ou la santé. D’un pêcheur, sur les quais. Ou d’un garçon de son âge, comme Val, qui n’a pour seul défaut que de vouloir sauver à tout prix la vie de sa soeur. Qu’est-ce qui rend Heinrich si différent… et si précieux ?

 

Mon avis : ce roman m'a été offert par Célia, lors du Swap Nouvel An 2013. C'était un de ses coups de coeur de l'année 2012.

Tout d'abord, la couverture : je la trouve belle même si elle n'inspire pas confiance. Une poupée vaudoue. Des feuilles mortes.

Le résumé : Heinrich n'est apparemment pas un garçon comme les autres, pourquoi ? Une histoire de sorciers ? Val, un autre garçon, qui veut saouver sa soeur ? Leurs parcours sont-ils liés ?

A la lecture des premiers chapitres, j'ai eu du mal à comprendre ce dont il s'agissait. Heinrich, un enfant à la peau claire, qui coupe ses cheveux (précieux) et les vend pour survivre, tout en se maquillant pour ne pas être reconnu... L'histoire de Val dont la soeur est dans le coma depuis très longtemps et qu'il espère sauver grâce à un sorcier. Une histoire fantastique ? Il y a aussi Joseph, un orpailleur, qui vit seul, reclu, et qui ne s'entend plus avec sa fille. Quel est le lien entre ses 3 personnages principaux ? On le découvre petit à petit, mais surtout à la fin, grâce à une note de l'auteure. Celle-ci a écrit cette histoire en s'inspirant de faits réels, du sort des albinos au Burundi... (je n'en dit pas plus !) Une très belle lecture donc, poignante, forte, à l'écriture originale (2 personnages racontés à la 1ère personne, 1 à la 3ème), et aisée, mais au thème dur. Pour les plus grands au collège.

 

Encore merci Célia pour ce cadeau.

 

Lire les avis de La marmite, de Opalivres, de Clara, de JeTuLis.

Publié dans Romans

Commenter cet article

Celia 06/04/2013 13:25


Je suis contente que tu aies apprécié cette lecture ! Il est vrai que ce roman s'adresse à de bons lecteurs. Peu dans mon collège sont arrivés au bout !

CapOcapesDoc 06/04/2013 13:35



Encore merci !