Madame Pamplemousse et le Café à Remonter le Temps

Publié le par CapOcapesDoc

madame-pamplemousse.jpeg Madame Pamplemousse et le Café à Remonter le Temps

Rupert Kingfisher

Albin Michel Jeunesse. Witty

Mai 2012

 

Présentation de l'éditeur : Il existe à Paris un café aux stores rayés de vert et d’or, élégamment meublé de tables en bois vernies, et dont les murs sont recouverts d’antiques annonces publicitaires pour des boissons telles que le Madère des Sirènes ou la Limonade du Diable rouge. Sur le bar, trône un percolateur argenté.
Ce café appartient à monsieur Moutarde, et ce dernier a fait la plus incroyable des découvertes. Avec l’aide de son amie, madame Pamplemousse, il a inventé une machine à remonter le temps. Le résultat, qui ressemble à un petit café noir, a le pouvoir de transporter celui qui le boit dans l’espace et le temps ! Mais quel désastre si cette fabuleuse invention tombait entre les mains du maléfique nouveau gouvernement…
Bientôt Mme Pamplemousse et ses amis devront retourner dans le passé pour y récupérer de la bave fraîche de T. Rex et des larmes de sphinx : les ingrédients indispensables à la préparation d’un tonic qui devra à la fois sauver leurs vies et guérir l’esprit de Paris du mauvais sort qu’on lui a jeté…

 

Mon avis : Célia m'avait offert de livre pour le Swap Nouvel An 2013, sur le thème du temps. Effectivement, il est bien question ici de voyage dans le temps pour sauver Paris ! C'est un roman pour un public jeune, avec du fantastique bien entendu. Un vocabulaire simple. J'ai bien aimé les descriptions, les odeurs, les délices, le nom des personnages. Ce tome est en fait le 2ème des aventures de Madame Pamplemousse mais peut se lire indépendamment. Avec cette histoire, nous partons à la découverte de Paris, nous découvrons les dinosaures (diplodocus, tyrannosaures...), le monstre du Loch Ness, nous pouvons même aborder avec les élèves la religion et Bouddha, expliquer le fonctionnement d'un gouvernement. Les illustrations de Sue Hellard complètent ce roman, mais n'apportent rien de plus. C'est comme dans les romans de Roald Dahl. En résumé, une histoire qui m'a moyennement plus, mais qui satisfera les lecteurs CM2-6ème.

 

Les avis de Oceanicus in Folio, de Fantasia, de Clarabel.

Publié dans Romans

Commenter cet article