Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Blog de professeur-documentaliste, activités en collège et littérature jeunesse

Cap! ô Capes Doc

Mes deux Allemagne

challenge-petit-bac  Voici un livre du Challenge Petit Bac (Catégorie Pays)

 

MES-DEUX-ALLEMAGNE.jpg      Mes deux Allemagne, de Anne-Charlotte Voorhoeve
      Collection Millezime chez Bayard Jeunesse
 

 

      Quatrième de couverture : En 1988, l'Allemagne est toujours divisée en deux pays distincts, séparés par une frontière réputée infranchissable. Lilly habite à Hambourg, en Allemagne de l'Ouest, et a tout juste treize ans lorsqu'elle se retrouve orpheline. Son père est décédé quand elle était petite, et sa mère vient de mourir d'un cancer. Elle rencontre pour la première fois sa tante Lena, qui a obtenu l'autorisation exceptionnelle de quitter l'Allemagne de l'Est, où elle vit, pour se rendre à l'enterrement de sa sœur. Lilly s'attache à cette femme douce et chaleureuse et reste inconsolable après son départ. Elle n'a plus qu'elle au monde, et Lena a dû repartir de l'autre côté du Mur... Confiée à une tutrice, qui compte la placer dans une famille d'accueil pour Noël, Lilly échafaude le projet insensé de rejoindre sa tante. Elle ignore alors que le mur de Berlin tombera le 9 novembre 1989. Une histoire poignante sur le travail de deuil, les secrets de famille et sur les séquelles que la longue séparation des deux Allemagne a laissées à ses habitants.


        Mon avis : une histoire magnifique, même si elle est dure, avec du rire, de l'émotion, de la tristesse. Un coup de coeur.

 

 

        Quelques phrases :

 « A quoi ça sert d'interdire des livres ? À empêcher les gens de réfléchir » Chapitre 4, page 64 

« Ne te sépare jamais de quelqu'un sans un mot gentil, on n'est jamais sûr qu'on se reverra » Chapitre 8, page 117
 « Quand on part, on laisse toujours un peu de soi-même en arrière » Chapitre 12, page 168.


La fiche Ricochet.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article