Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Perles d'élèves (60)

Publié le par CapOcapesDoc

"- Comment est construite la cote d'un livre documentaire ? 

- Avec des nombres qui correspondent à un thème

et les 3 premières lettres de l'alphabête."

 

!!!!

 

Publié dans Perles

Partager cet article

Repost 0

Le lundi, c'est énigme au CDI #17

Publié le par CapOcapesDoc

La semaine dernière, il fallait trouver : "Plus de peur que de mal"

 

Cette semaine, une énigme proposée par un de mes élèves (car ils y prennent goût à ces énigmes et quand je n'ai pas eu le temps de changer l'énigme, ils me le font bein savoir !)

 

 

 

Le lundi, c'est énigme au CDI #17

Publié dans Challenges, Swaps et RDV

Partager cet article

Repost 0

Bonnes résolutions #07

Publié le par CapOcapesDoc

Bonnes résolutions #07

"Donnez-vous un an pour apprendre quelque chose de nouveau

(langue étrangère, sport de combat, réparation de lave-linge...)"

Publié dans Ma vie de blogueuse

Partager cet article

Repost 0

Yakitate !! Ja-Pan : Un pain c'est tout, tome 1

Publié le par CapOcapesDoc

Yakitate !! Ja-Pan : Un pain c'est tout, tome 1

Yakitate !! Ja-Pan : Un pain c'est tout, tome 1

Takashi Hashiguchi

Delcourt - 2007

Il existe actuellement 26 tomes.

 

Résumé : À l´âge de six ans, Kazuma Azuma a découvert le goût du vrai pain. Une passion est née ce jour-là ! Dix années de pratique personnelle et intensive plus tard, le voilà qui se lance dans le métier de boulanger. Il quitte alors sa campagne profonde pour rejoindre la capitale avec, en tête, le rêve d´intégrer la plus prestigieuse des chaînes de boulangerie japonaise : Pantasia !

Mon avis : Un manga original sur un japonais qui décide de devenir boulanger et de créer le pain qui plaira aux japonais, mangeurs de riz ! Ce premier volume mêle l’esprit de la compétition sportive (le concours d’entrée) à l’information didactique sur l’alimentation et les secrets de fabrication des produits de boulangerie. De quoi susciter probablement des vocations !

 

 

Ce titre participe au Challenge Petit Bac 2014, catégorie "objet"

Yakitate !! Ja-Pan : Un pain c'est tout, tome 1

Publié dans Mangas - Manhwas

Partager cet article

Repost 0

Citation

Publié le par CapOcapesDoc

La mémoire est notre cohérence, notre raison, notre sentiment, et même notre action, sans elle nous ne sommes rien.

Luis Buñel (cité dans La Parenthèse, Elodie Durand, Delcourt, 2010)

Publié dans Culture

Partager cet article

Repost 0

Johnny

Publié le par CapOcapesDoc

Johnny

Johnny

Martine Pouchain 

Sarbacane - 2010

 

Quatrième de couverture : Johnny est le souffre-douleur du collège. Faut dire qu'avec un prénom pareil, quand on n'a rien à voir avec celui de la télé... Et il est amoureux d'Alice, qui se serait bien passée d'une telle chance. C'est pourtant elle qui raconte son histoire, en dénouant peu à peu les fils emmêlés comme une pelote rêche, la dévidant jusqu'à son coeur de diamant brut. Car finalement, c'est bien lui, Johnny, le plus fort...

 

Mon avis : Alice répond à la lettre d'amour envoyée par Johnny, juste avant son suicide. C'est un long monologue ininterrompu dans lequel elle tente d'expliquer et de comprendre. De voir ce qu'elle aurait pu changer. Les phrases sont parfois courtes et frappantes, parfois longues. Johnny, jeune ado roux, mal habillé, avec ses soucis familiaux, souffre-douleur de la classe, est tombé amoureux d'Alice, jeune fille influençable par les autres. Tout au long de la lecture, on s'attend à lire ce qu'on pressent... On le découvre malgré tout avec effroi, c'est poignant, fort. Cette histoire ne comporte pas de scènes choquantes à proprement parlé, mais c'est d'une grande violence psychologique, et on ressent le malaise pendant la lecture de la soixantaine de pages, voire même après. Le roman suscite, sans jamais donner de leçon, des réflexions autour du harcèlement et de la lâcheté face à un phénomène de groupe.

 

Publié dans Romans

Partager cet article

Repost 0

La Parenthèse

Publié le par CapOcapesDoc

La Parenthèse

La Parenthèse

Elodie Durand
Delcourt - Mai 2010

Prix Révélation Angoulême 2011

Quatrième de couverture : 

"On est où là ? Il est quelle heure ? On est où là ? Il est quelle heure ? Là où je suis...
Je ne vois rien. Je ne sens rien. Je ne peux plus parler... Je ne peux plus entendre..."
La parenthèse est un témoignage, une bataille contre l'adversité. Le récit d'une mémoire abîmée par le temps et la maladie...

L'histoire : À 21 ans, Judith est régulièrement victime de malaises, dont elle ne semble jamais se rappeler. Les médecins diagnostiquent assez vite une épilepsie, une sorte de court-circuit provoqué par une petite étincelle qui vous déconnecte momentanément de la vie. Malgré un traitement adapté, les symptômes s’aggravent, les absences se multiplient et les crises gagnent en intensité. Au bout d’un certain temps, de scanner en IRM, les médecins finissent par déceler une petite tumeur cérébrale.

Mon avis : En 222 pages, Elodie Durand nous raconte ici son long combat contre la maladie, en noir et blanc. C'est un témoignage douloureux, poignant. A la fois raconté par Judith (Elodie) et ses parents, on rentre un peu dans son quotidien, sa déchéance puis sa renaissance. Les dessins sont ceux réalisés pendant la maladie - ce qui renforce l'aspect poignant du témoignage - et pendant la réalisation du livre. On apprend un peu plus sur l'aspect neurologique de la maladie. 

Publié dans BD

Partager cet article

Repost 0

Une belle citation

Publié le par CapOcapesDoc

Je ne sais pas comment on décide de la longueur des chapitres dans un livre, mais dans la vie, ça se fait tout seul.

Johnny, Martine Pouchain, Sarbacane, 2010

Publié dans Culture

Partager cet article

Repost 0

Le mardi sur son 31 #40

Publié le par CapOcapesDoc

Le mardi sur son 31 #40

J'arrivais pas à tout suivre, mais j'ai retenu qu'elle partait ce lundi matin, qu'elle revenait le samedi d'après, qu'elle avait besoin de quelqu'un pour soigner et tenir compagnie à son chat pendant ce laps de temps, que c'était payé 20 euros de la journée, que c'était à prendre ou à laisser, mais il fallait que je lui donne une réponse fissa, parce que ça urgeait grave et que personne à part moi ne s'était encore présenté pour cette fichue annonce.

Petit meurtre et menthe à l'eau, Cécile Chartre, Editions du Rouergue, 2011

Partager cet article

Repost 0

Le livre qui te rend super méga heureux

Publié le par CapOcapesDoc

Le livre qui te rend super méga heureux

Le livre qui te rend super méga heureux

Françoize Boucher

Nathan - 2013

 

Présentation :

On ne peut être heureux si l’on est trop sérieux !
Dans le même esprit que celui du Livre qui fait aimer les livres et du Livre qui explique tout sur les parents, l’auteure s’attaque ici au thème à la fois joyeux, universel mais délicat du bonheur.
L’ouvrage aborde les valeurs et les attitudes qui favorisent une vie d’enfant joyeuse, riche et rigolote. Mais ce sujet profond est traité avec beaucoup d'humour et de poésie.

 

Mon avis : j'avais adoré Le livre qui fait aimer les livres (même à ceux qui n'aiment pas lire). J'ai été un peu déçue de celui-là. J'ai trouvé ça moins drôle, plus répétitif. Certes, il y a des passages humoristiques, mais parfois aussi quelques propos vulgaires. On y trouve un peu de prétention ("ce livre a fait de meilleures ventes que Le petit prince ou que Harry Potter"), de l'autodérision. C'est très chargé, trop de couleurs fouillis, c'est brouillon et lassant; Je ne trouve pas que ça suscite de l'intérêt chez les collégiens, je pense que c'est plutôt pour les plus jeunes. On n'adhère que si on se laisse porter par cet humour qui n'est pas à prendre au premier degré. En fait, c'est complètement fou et barré !

Quelques passages : "ça me permet d'éviter de faire un dessin sur cette page" / "l'auteur de ce livre ne s'est pas fatiguée" / "là elle commence à me souler grave" / "elle te prend vraiment pour un demeuré" / "mon chou" (en s'adressant au lecteur)

 

Je remercie les éditions Nathan et le site Babelio (opération Masse Critique) pour cet envoi.

 

 

Quelques planches
Quelques planches
Quelques planches

Quelques planches

Partager cet article

Repost 0