Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

520 km

Publié le par CapOcapesDoc

520km.jpg 520 km

 

Max de Radiguès

Editions Sarbacane, 2012.

 

L'histoire : 520 km, c'est la distance que va parcourir Simon pour retrouver Louise, sa petite amie. Après avoir lu un message inquiétant, Simon fugue et va faire du stop pour rejoindre Louise à Montpellier, sans l'avertir. Le chemin ne va pas être simple !

 

Mon avis : J'avais lu le début de cette bande dessinée dans un numéro de Je Bouquine, je me suis dit que ça pourrait plaire aux collégiens, et je le pense. Ce sont des dessins frais, une histoire sympatique avec du suspense, mais la fin est un peu prévue...

 

Le site de l'auteur.

La critique sur Actualitté, sur ActuaBD : avec des extraits de planches. 

La critique de PlanèteBD.

 

Publié dans BD

Partager cet article

Repost 0

L'antagonisme des sociétés

Publié le par CapOcapesDoc

antagonisme-societe.jpgL'antagonisme des sociétés,

N’Guié Alanvo,

Ed. Société des Ecrivains, 2012

 

Quatrième de couverture : Le village de Lanala s’étire nonchalamment, bercé par les effluves de la terre africaine dans le bruissement de la faune et de la flore luxuriante. Deux épiciers se partagent les affaires du village où il fait bon vivre. Mais le quotidien de Fabrik, l’un des deux, est un enfer car son seul concurrent Ngnaou-Ngnaou a décidé de ruiner son commerce par des méthodes fallacieuses. Ses tourments sont augmentés par l’annonce surprise qui lui a été faite par une voix indiscrète des futures épousailles de son fils Gamapaf, le médecin, avec une européenne. C’en est trop et Gamapaf, le médecin du village, doit intervenir…
Cloche-Merle dans un village africain narré avec beaucoup d’humour et de talent, ce conte réchauffe le lecteur par sa bonhommie et une naïveté fraîche et plaisante. N’Guié Alanvo sait faire partager le lien sensuel qui le lie à sa terre natale et nous apprend beaucoup sur le quotidien des autochtones à travers une histoire universelle.

 

Mon avis :

L’antagonisme des sociétés…Il s’agit dans ce roman de l’opposition d’une part entre deux épiciers d’un petit village africain, et d’autre part des différences entre la société occidentale et la société africaine, ou plus exactement entre le monde modernisé et le monde traditionnel.

Ce qui m’a d’abord plu dans ce roman c’est sa couverture. Du vert, et la fenêtre ouverte d’une cabane en bois. J’ai trouvé l’image très belle. Après lecture du roman, je trouve que cela montre une partie de l’histoire : le vert pour la tradition et l’état naturel des choses, des éléments ; la fenêtre pour l’ouverture vers l’extérieur, le monde moderne, mais en même temps le bois pour la tradition.

Revenons vers l’histoire. Les mots choisis sont descriptifs, nous plongent dans l’ambiance africaine ; légèreté et fraîcheur des mots au fil de l’histoire.

Cette histoire est construite avec l’alternance de contes philosophiques et de la vie des deux protagonistes que sont les deux épiciers se faisant concurrence. La lecture m’a fait pensée aux griots africains relatant les légendes ou morales de leurs ancêtres. On retrouve par exemple, au chapitre 5, « les choses de l’univers qui tiennent un forum » : ainsi, la Terre, la pluie, l’eau, l’électricité, la forêt, l’agriculture, les transports… prennent la parole et font l’état des lieux de la société par rapport à son évolution, à son entrée dans le monde moderne. Qu’en est-il du développement des pays par rapport aux autres ? Que deviennent les richesses naturelles de la Terre ? Au chapitre 10, c’est au tour du conseil des animaux de prendre place et de s’interroger sur les conséquences néfastes du sur-développement, de la sur-consommation, de la mondialisation. Le fossé se creuse entre les pays riches et les pays en voie de développement. Et on ressent ces différences dans l’histoire du médecin Gamapaf qui veut épouser une européenne, ou encore dans les deux quartiers du village de Lanala, quartiers dans lesquels on trouve d’un côté la boutique de Ngnaou-Ngnaou, où la vie semble sereine et gaie, et de l’autre la « Fabrik boutik », où les gens semblent pauvres et miséreux.

Ngnaou-Ngnaou essaie d’attirer tous les clients dans sa boutique en adoptant des méthodes peu sérieuses, alors que Fabrik essaie de garder ses anciens clients, malgré les  difficultés.

Ces réflexions philosophiques m’ont bien plu, même si j’ai eu du mal à me recentrer sur l’histoire des épiciers. Néanmoins il fait bon de lire ce genre d’écrit afin de nous faire réfléchir sur notre monde actuel et sur son évolution…

 

Merci aux Agents Littéraires et aux Editions Société des Ecrivains de m'avoir permis de lire cet ouvrage.

Publié dans Romans

Partager cet article

Repost 0

Objets confisqués au CDI...

Publié le par CapOcapesDoc

Depuis le début de l'année, j'ai confisqué :

 

tel-portable.jpg

Un téléphone portable qui sonnait...

lecteur-mp3.jpg

Un lecteur MP3 en service

vernis-bleu.jpg

Du vernis bleu

(en train d'être appliqué !)

balle-ping-pong.jpg

Des balles de ping pong

(sources des photos : Flickr)

sarbacane-stylo.jpg

Des stylos faisant office de sarbacane

(source : http://etrearmeaucollege.e-monsite.com/pages/sarbacane.html)

 

Et l'an dernier, j'avais même récupéré une poupée !

Des élèves de 4ème jouaient avec "tu seras le papa et moi la maman..."...

Partager cet article

Repost 0

Chi's Sweet Home (Chi, une vie de chat) Tome 2 et 3

Publié le par CapOcapesDoc

chi-tome-2.jpgchi-tome-3.jpgChi, une vie de chat, de Kanata KONAMI, Editions Glénat. 9 tomes, série en cours. 

 

Quatrième de couverture :

Que faire quand on est un mignon petit chaton dans une maison qu’on ne connaît pas ?
Pleurer ? Ne rien faire ? Attendre ?
Non, il y a plus drôle que ça : découvrir le monde !
De l’appareil photo aux oiseaux, des petites filles aux rideaux, des crabe aux doudous…
la vie de chat est pleine de joies et de surprises.

 

Mon avis : toujours aussi simple, mais efficace et drôle ! ceux qui ont ou ont eu un chat apprécieront d'autant plus !

 

Pour rappel, Chi, tome 1 sur le blog.

Publié dans Mangas - Manhwas

Partager cet article

Repost 0

L'école est finie

Publié le par CapOcapesDoc

ecole-est-finie.gif   L'école est finie.

Yves Grevet, Mini Syros, 2012.

 

La quatrième de couverture :

2028. Sur le chemin de l'école certains enfants sont en tenue de travail. Ce sont les enfants des entreprises...

 

Mon avis : un très court (45 pages) roman de politique fiction sur l'évolution de l'école. L'école publique et gratuite n'existe plus, le système éducatif, pour les plus pauvres, a été privatisé et repris par des entreprises commerciales.

On suit la vie d'Albert et de Lila dans ce nouveau monde scolaire, pas toujours facile.

Un livre qui fait réagir, les plus jeunes comme les âgés. Une ouverture au débat sur la société de consommation, l'éducation.

 

A lire !

 

Lire l'avis de Ricochet, de Nota Bene, et lire un extrait.

Publié dans Romans

Partager cet article

Repost 0

Ma mère et moi

Publié le par CapOcapesDoc

ma-mere-et-moi.jpg  Ma mère et moi, tome 1 : Chaud devant !

 

Editions Clair de Lune, 2008

 

Scénario : Marc Cantin / Illustrations : Isabelle Maroger

 

L'histoire : Cloé adore sa mère, et sa mère l'adore... mais ce n'est pas pour autant toujours simple de vivre ensemble ! Cloé est parfois un peu gaffeuse, et sa mère se met vite en colère ! Mais quoi qu'il arrive, ces deux-là restent inséparables !

 

Mon avis : des histoires courtes, sur 2 pages (mais pas l'une en face de l'autre ce qui est dommage), des blagues pas forcément géniales, mais des scènes de vie entre une ado et sa maman. Simple, efficace pour un public jeune (CM2-6ème)

 

Le blog de Marc Cantin avec la présentation de la BD.

Publié dans BD

Partager cet article

Repost 0

Réception de commande

Publié le par CapOcapesDoc

Commande du début d'année scolaire !

 

Je commençais à m'impatienter, les élèves aussi

 

Comme dans l'attente d'ouvrir les cadeaux le matin de Noël !

 

2012-10-16 10.43.41

Partager cet article

Repost 0

Perles de parents

Publié le par CapOcapesDoc

Remarque dans le carnet de la part d'un professeur :

 

"au 3ème "oubli" de travail non fait, ce sera une heure de retenue"

 

Réponse de la maman : "sa s'est pas sur"

 

 

...............

Publié dans Perles

Partager cet article

Repost 0

Mensuel Documentation Café Pédagogique

Publié le par CapOcapesDoc

 

CafePedagogique.jpg

 

Le dernier mensuel du Café Pédagogique est c'est !

Partager cet article

Repost 0

L'enfant du Taj Mahal

Publié le par CapOcapesDoc

enfant-taj-mahal.jpg L'enfant du Taj Mahal

Texte : Louis Arnaud

Illustrations et Maquette : Frédéric Clément

Photographies couleur et noir et blanc

Editions Magnard

1985

 

L'histoire : A l'approche d'une naissance, en Inde. On découvre la vie quotidienne, la pauvreté, les émotions, les couleurs, les parfums, les bruits, mais surtout la mousson et ses innondations... Un refuge au Taj Mahal ?

 

Mon avis : un album documentaire, sous forme de conte. On voyage un peu grâce à ce récit. Mais dommage qu'il soit un peu vieux...

 

 

challenge litté jeunesse

Une lecture pour le Challenge "Littérature jeunesse d'hier et d'aujourd'hui",

Catégorie Hier : 3/5

 

(pour rappel : Aujourd'hui 3/5, Théorie 1/2, Retour aux sources 0/1)

 

Le challenge sur le blog de Nota Bene, c'est .

Partager cet article

Repost 0