Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

179 articles avec bd

La démocratie en BD

Publié le par CapOcapesDoc

La démocratie en BD

La démocratie en BD

Nathalie Loiseau - Aki

Casterman - 2017

Résumé :  C'est décidé: Max et Nadia seront les prochains délégués de la 6e B! Et pour ça, ils vont préparer la plus belle campagne électorale de l'Histoire de France. Sauf que tous les adultes ont l'air de trouver que la politique, c'est hyper nul. Et surtout, eux, ils n'y comprennent rien...Alors Max et Nadia vont mener l'enquête et tout deviendra clair!

Mon avis : Je remercie les éditions Casterman et le Prix des Incorruptibles pour cette BD ! Je l'ai trouvée très bien faite, abordant un sujet complexe que celui de la politique, mais il l'est amené de manière simple, ludique et vivante. Les héros de l'histoire sont en sixième et veulent devenir délégués de classe, alors ils se renseignent sur les élections, le système politique, la démocratie... Bravo ! Pour nos apprentis collégiens, futurs citoyens ! 

Défi n°23

Défi n°23

Publié dans BD

Partager cet article

Repost 0

L'anniversaire de Kim Jong-Il

Publié le par CapOcapesDoc

L'anniversaire de Kim Jong-Il

L'anniversaire de Kin Jong-Il

Aurélien Ducoudray (scénario) et Mélanie Allag (dessins)

Delcourt - 2016

Résumé : Jun Sang, né un 16 février tout comme son cher dirigeant Kim Jong-il, est un petit garçon de Corée du Nord comme tant d’autres. Très fier de son anniversaire, il vit comme on lui apprend à l’école : le grand leader veille sur lui, lui désigne ce qu’il doit faire et ceux qu’il doit haïr de toutes ses forces. Mais ce paradis et la foi indéfectible de Jun Sang en Kim Jong-il va être de courte durée...

Mon avis : Le regard d'un enfant de 8 ans sur la Corée du Nord.... Le récit est terrible, les illustrations sobres complètent les scènes de la vie sous un régime communiste. Un peu déçue de la fin.

Publié dans BD

Partager cet article

Repost 0

Enola et les animaux extraordinaires, tome 1 : La gargouille qui partait en vadrouille

Publié le par CapOcapesDoc

Enola et les animaux extraordinaires, tome 1 : La gargouille qui partait en vadrouille

Enola et les animaux extraordinaires, tome 1 : La gargouille qui partait en vadrouille

Joris Chamblain ( scénario) et Lucile Thibaudier (illustrations)

Editions de la Gouttière - 

Résumé : Caché au coeur d’un Muséum d’Histoire Naturelle se trouve le cabinet d’Enola, une vétérinaire hors du commun. Sa spécialité ? Les animaux des contes et légendes ! Centaures, phénix et autres gargouilles n’ont aucun secret pour elle.
Avec son compagnon de route Maneki et à l’aide des inventions du génial Archibald, elle parcourt le monde pour soigner les maux des créatures extraordinaires.
La petite souris n’est pas passée ? Votre minotaure semble égaré ? Demandez conseil à Enola, elle saura vous aider !

Mon avis : L'auteur est celui des Carnets de Cerise, alors forcément, on pense qu'Enola est la cousine de Cerise, car elle mène aussi des enquêtes autour d'elle. C'est frais, mignon, mais cela se lit très vite ! Même si l'histoire s'intensifie au fil des pages, on reste un peu sur sa fin. Je pense que cette bande dessinée est davantage destinée à un public de primaire plutôt que de collège. 

Publié dans BD

Partager cet article

Repost 0

Miss Peregrine et les enfants particuliers

Publié le par CapOcapesDoc

Miss Peregrine et les enfants particuliers

Miss Peregrine et les enfants particuliers

Ransom Rigg (scénario) et Cassandra Jean (dessin)

Bayard - 2014

Résumé : Adaptation du roman éponyme de Ransom Riggs. 

Fils unique, destiné à reprendre la pharmacie de ses parents, ado indolent et sans passion… Jacob mène une vie monotone. Son grand-père lui raconte depuis qu’il est petit des histoires merveilleuses : un orphelinat abrite sur une île mystérieuses des enfants aux talents extraordinaires… Même si Jacob a parfois eu envie d’y croire, il est lucide : le vieil homme n’a plus toute sa tête. Mais un jour, Jacob retrouve Grand-Père dans le jardin, une horrible blessure au ventre…

Mon avis : Je n'ai pas encore lu le roman. Et j'ai commencé par voir le film de Tim Burton, datant de 2016. J'ai donc ensuite lu la bande dessinée et j'y ai trouvé quelques différences avec l'adaptation cinématographique. Les avis sur Internet disent que la BD est fidèle au roman, et cela parait normal car c'est l'auteur du roman lui-même qui est le scénariste de la BD, mais qu'il existe quelques changements entre les écrits et le visuel, j'en reparlerai plus bas.

L'histoire, fantastique, est très intéressante et nous plonge dans les réflexions personnelles du héros, qui souhaite vérifier les dires de son grand-père défunt, qui lui avait raconté des histoires merveilleuses d'enfants particuliers. Jacob les retrouve au Pays de Galle, en pleine seconde guerre mondiale. L'action est très présente dans la bande dessinée et les coups de crayon vont dans ce sens ne laissant peu de place à l'émotion. Le style est inspiré des mangas (trait du cayon, onomatopées, décors épurés et disposition des cases). La coloration est parfois noire et blanche ou teintée de camaïeu de rouge et de bleu. 

Parlons des différences maintenant : la première déjà concerne les personnages. Les dons d'Emma et Olive ont été inversés dans le film, sûrement pour de meilleurs effets cinématographiques. Le psy de Jacob, homme dans les livres, est une femme dans le film. Miss Peregrine, quant à elle, a bien rajeuni à l'écran. Enfin, le film est moins sombre, plus coloré que l'univers littéraire (par exemple, la seconde guerre mondiale est moins présente), et les photos moins importantes. 

Dans l'ensemble, une très belle découverte, que ça soit l'oeuvre cinématographique ou l'oeuvre littéraire. Maintenant, je me dois de lire le roman !

 

Bande Annonce du film de Tim Burton :

Défis numéros 9, 10, 17

Défis numéros 9, 10, 17

Publié dans BD

Partager cet article

Repost 0

L'épouvantable peur d'Epiphanie Frayeur

Publié le par CapOcapesDoc

L'épouvantable peur d'Epiphanie Frayeur

L'épouvantable peur d'Epiphanie Frayeur

Séverine Gauthier (scénariste) et Clément Lefèvre (illustrations)

Soleil - 2016

Résumé : Épiphanie Frayeur est une petite fille qui grandit en même temps – mais moins vite – que sa peur. Ses cheveux sont constamment dressés sur sa tête. Elle a peur de tout, tout le temps. Cette peur – une énorme masse noire qui prend différentes formes – la suit partout, attachée à ses pieds comme son ombre. - Aaahhh !!! Vous m’avez fait peur ! Qu’est-ce que c’est que ça ?
- Ma peur justement.
- On dirait votre ombre.
- Oui, j’ai peur de mon ombre. À l’orée de ses neuf ans, Épiphanie souhaite réussir à la dompter pour ne plus la subir. Au cours de cette quête, elle fait d’étonnantes rencontres – toutes plus loufoques les unes que les autres : un psychiatre, un coiffeur, un chevalier sans peur et sans reproche, un dompteur de fauves, une voyante…
Nouera-t-elle de nouveaux liens qui la rendront plus forte ?

Mon avis : C'est une élève qui m'a montré cette bande dessinée, car la couverture lui faisait penser à celle de La Bulle de Timothé de Fombelle. Et c'est vrai qu'il y a des similitudes, dans l'histoire aussi. J'ai beaucoup aimé lire cet ouvrage : l'univers y est étrange, un peu comme dans Alice au Pays des Merveilles, et les dessins sont magnifiques, le trait est fin, rond et les couleurs sombres ou au contraire lumineuses. C'est drôle, étrange, fluide. C'est à savourer !
 

Publié dans BD

Partager cet article

Repost 0

Graines de Charlie

Publié le par CapOcapesDoc

Graines de Charlie

Graines de Charlie

Gép et Edith Chambon

Mouck - 2016

Résumé : Au collège, la petite Cassiopée a inventé une religion pour ne jamais manger de courgettes ni d'aubergines. Cela fait bien rire ses amis. Mais lorsque surviennent les attentats contre Charlie hebdo et l'Hyper Casher, plus personne n'a envie de rigoler. Des tensions apparaissent, des amitiés se perdent... Que faire pour continuer à vivre ensemble ? Sonia, la plus délurée de la bande, a une idée...

Mon avis : Graines de Charlie, réfère au choc vécu lors de l’attentat contre les caricaturistes parisiens. Le scénario n'est pas très épais mais il permet un point d'accroche pour des discussions avec les jeunes. 

Publié dans BD

Partager cet article

Repost 0

Couleur de peau : miel - Tomes 3 et 4

Publié le par CapOcapesDoc

Couleur de peau : miel - Tomes 3 et 4Couleur de peau : miel - Tomes 3 et 4

Couleur de peau : miel 

Jung

Quandrants - 2013 (tome 3) et 2016 (tome 4)

Résumé Tome 3 : Jung clôt ce voyage intérieur par l’évocation de ses années de jeunesse, étudiant à l’Institut Saint-Luc, amateur de jolies filles et de dessins. Il évoque aussi ce récent voyage en Corée effectué en 2011 pour le tournage de l’adaptation audiovisuelle de la série. Soulagement, sentiment d’appartenance retrouvé ou acculturation définitive ? Ses sentiments sont complexes et troublants. Et son récit toujours bourré d’humour et d’émotions.

Résumé Tome 4 : Le dernier voyage que Jung a effectué en Corée le confronte à une famille qui voit en lui leur fils perdu depuis 40 ans. Faut-il faire un test ADN ? Et si la réponse était positive ? Comment ont-ils perdu cet enfant ? Quid de sa famille en Belgique, qui l'a chéri et élevé ?! Partagé entre Europe et Asie, entre le souvenir de ce qui a été et tout ce qui aurait pu être, Jung tente de définir son métissage.

Mon avis : Je suis allée voir récemment l'adaptation cinématographique de la bande dessinée, mais je n'avais pas encore lu les tomes 3 et 4. Le tome 3 reprend certains passages vus dans le films. Jung est toujours en quête d'identité. Le tome 4 laisse présager un autre tome car il fait des recherches sur sa famille et fait même un test ADN, et on ne connait pas la réponse à la fin de l'ouvrage ! Cette série est vraiment très bien, avec plein d'émotions, à la fois tristes et joyeuses, et avec une pointe d'humour. 

Publié dans BD

Partager cet article

Repost 0

La Guerre des Lulus, tome 4 : 1917 - La déchirure

Publié le par CapOcapesDoc

La Guerre des Lulus, tome 4 : 1917 - La déchirure

La Guerre des Lulus, tome 4 : 1917 - La déchirure

Régis Hautière et Hardoc

Casterman - 2016

Résumé : La guerre s'éternise. Le blocus naval mis en place par l'Angleterre, pour empêcher le ravitaillement des puissances centrales, provoque une pénurie alimentaire dans toutes les zones contrôlées par l'armée allemande. Dans cette Europe meurtrie, le périple des Lulus se poursuit. Malgré leur optimisme naturel, ils commencent à désespérer de revoir un jour l'abbé et les copains de l'orphelinat. Et, s'ils restent soudés dans l'adversité, les lézardes apparaissent dans leur belle amitié. Leur route, semée d'embûches, leur réserve toutefois de belles surprises et c'est d'un pas décidé qu'ils partent à la rencontre d'un pays qui leur est inconnu et de ses drôles d'habitants...

Mon avis : J'ai l'impression d'avoir attendu une éternité pour lire ce 4ème tome ! Comme à chaque fois, ce fut une lecture rapide, non pas parce qu'elle n'est pas dense, mais parce que je dévore et que j'ai hâte de lire la suite. La fin se corse, et le 5ème tome va se faire désirer !! 

http://phildes2.canalblog.com/

http://phildes2.canalblog.com/

Défi n°2

Défi n°2

Publié dans BD

Partager cet article

Repost 0

La quête d'Ewilan, tome 4 : Les plateaux d'Astariul

Publié le par CapOcapesDoc

La quête d'Ewilan, tome 4 : Les plateaux d'Astariul

La quête d'Ewilan, tome 4 : Les plateaux d'Astariul

Lylian - D'après Bottero

Glénat - 2016

Résumé : Sains et saufs, Camille, Salim et leurs compagnons atteignent finalement la capitale de l'Empire de Gwendalavir. Envoûtante, la magnifique Al-Jeit offre aux aventuriers un repos bien mérité au sein des mille merveilles que ses rues abritent. En rencontrant l'Empereur, Camille prend pleinement conscience du rôle qu'elle doit tenir dans la guerre qui oppose les humains aux terribles Ts'liches. Mais alors que tout s'annonce bien pour la suite du voyage, un conflit de pouvoir opposant Edwin et Camille met le groupe en péril. La mort se rappelle au bon souvenir des compagnons de la jeune Alavirienne. Lorsque commence enfin le long périple qui va mener le groupe jusqu'à la cité perdue d'Al-Poll, chacun reprend espoir. C'est alors que s'étendent devant les aventuriers les immenses et mornes plateaux d'Astariul, territoire désolé et lugubre ou semble habiter la mort elle-même...

Mon avis : du plaisir à retrouver les aventures de Camille/Ewilan et ses compagnons. Du suspense et des rebondissements, du rythme et toujours des dessins et couleurs magnifiques. 

http://phildes2.canalblog.com/

http://phildes2.canalblog.com/

Défi n°8

Défi n°8

Publié dans BD

Partager cet article

Repost 0

Nelson Mandela : Héros de la liberté africaine

Publié le par CapOcapesDoc

Nelson Mandela : Héros de la liberté africaine

Nelson Mandela : Héros de la liberté africaine

Rob Shone (texte) et Neil Reed (illustrations)

Oskar Jeunesse - 2009

Résumé : La vie de Nelson Mandela en bande dessinée

Mon avis : Une lecture qui permettra aux jeunes collégiens de découvrir l'histoire de ce héros sud-africain. L'histoire est agrémentée d'un dossier documentaire en début et fin d'ouvrage, ainsi que d'un index et d'un glossaire.

Publié dans BD

Partager cet article

Repost 0

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>