Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Blog de professeur-documentaliste, activités en collège et littérature jeunesse

Cap! ô Capes Doc

Trouville Palace

Trouville Palace

Trouville Palace, de Malika Ferdjoukh, Ecole des Loisirs, 2010

 

Présentation sur le site Ricochet

Maurice part chez sa grand-tante Willa le temps d’une scarlatine. La vieille dame au fort caractère habite un ancien hôtel à Trouville. De couloirs en fantômes, Maurice va sans le vouloir remonter le passé de sa parente.
Malika Ferdjoukh, c’est une écriture : un ton drôle et bon enfant, une façon chaleureuse d’aborder les événements, des personnages peut-être prévisibles mais bien campés. Le narrateur Maurice ne déroge pas à la règle, jeune garçon attachant, aussi mature que les adultes de sa famille un peu fofolle. Plongé dans une histoire fantastique ressemblant d’abord au film Shining (lui-même le dit) avant de passer dans la catégorie « amour perdu », notre petit héros ne perdra ni son sang-froid, ni sa discrétion, ni sa logique. On regrette que l’ouvrage soit un peu court, tant on aurait aimé encore vagabonder dans l’hôtel et connaître davantage la vie de tante Willa. Une lecture originale qui concilie frissons, sentiments et humour.

 

Mon avis : j'ai pris du plaisir à lire ce court récit ! c'est drôle, surprenant et émouvant ! Un peu court peut-être. 

 

Quelques passages :

- Tu me détestes tellement pour m'avoir envoyé ici ?
- J'avoue. Je ne t'aimais pas trop pendant l'accouchement.

Maman, les huîtres font de la varappe dans les estomacs !

Tant pis. Michel (le chien) les mangera. Faut juste qu'il apprenne à se servir d'une pique à escargots.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article