Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Perle d'élève

Publié le par CapOcapesDoc

Un élève vient me rapporter son roman.

Je lui demande s'il a bien aimé. Il me répond : "je n'ai pas eu le temps de le terminer, mais je dois le rendre aujourd'hui. Je ne l'ai pas fini parce que ma maman me l'a pris pour le lire."

!!!

Je lui ai prolongé son prêt ;) 

Publié dans Perles

Partager cet article

Repost 0

Un petit livre oublié sur un banc - tomes 1 et 2

Publié le par CapOcapesDoc

Un petit livre oublié sur un banc - tomes 1 et 2Un petit livre oublié sur un banc - tomes 1 et 2

Un petit livre oublié sur un banc - tomes 1 et 2

Jim (scénario) et Mig (illustrations)

Bamboo - mars 2014 et mai 2015

Résumé Camélia est assise sur un banc public. À côté d’elle, un livre est posé, comme abandonné. Elle l’ouvre et y découvre une dédicace invitant à le prendre, le lire et le déposer en retour sur un banc pour un prochain lecteur. Amusée, Camélia l’emporte. En le feuilletant chez elle, elle s’aperçoit que certaines lettres sont entourées et forment un message, une invitation à communiquer. Touchée et piquée de curiosité dans son quotidien banal et ennuyeux, elle aussi entoure des lettres, qui forment des mots, presque un voeu et repose l’objet sur un banc dans l’attente d’une réponse... S’engage dès lors une correspondance «à livre ouvert» avec un mystérieux inconnu...

Mon avis : une histoire qui parle de livres, bien sûr que ça me tentait ! j'ai tout de suite pense au bookcrossing en lisant cette BD, même si ce n'est pas réellement évoqué et que c'est autre chose que cela qui se passe dans cette histoire. C'est une histoire moderne, légère et romantique, sur fond d'enquête, et très joliment illustrée ! A la fin du tome 1, impossible de ne pas avoir envie de lire la suite ! Le tome 2 se poursuit avec du suspense, on reste cependant un peu sur notre fin. 


Publié dans BD

Partager cet article

Repost 0

Waterloo Necropolis

Publié le par CapOcapesDoc

Waterloo Necropolis

Waterloo Necropolis

Mary Hooper

Editions Les Grandes Personnes - 2011

Résumé : Londres, 1861. Grace Parkes, presque 16 ans, embarque à bord de l’express funéraire Necropolis, en direction du cimetière de Brockwood, pour y dire adieu à un être cher. Elle fera là-bas une rencontre décisive en la personne de Mr et Mrs Unwin, entrepreneurs de pompes funèbres, qui lui proposent de devenir pleureuse d’enterrement. D’abord réticente, la jeune fille finit par accepter leur offre, et doit faire face aux manigances de cette famille peu scrupuleuse, prête à tout pour s'emparer d'un mystérieux héritage.

Mon avis : cela fait un moment que j'avais ce livre dans ma PAL. Il ne m'attirait pas plus que ça. Mais finalement, quand je l'ai lu, j'ai été embarqué (presque à bord de l'express funéraire Necropolis !) dans l'histoire de Grace et de sa soeur Lily. Le Londres de la deuxième moitié du 19ème siècle, son ambiance à la Dickens, du suspence et des rebondissements, une histoire pas très joyeuse, mais avec de bons moments et une fin heureuse : tous les ingrédients sont réunis pour faire de ce roman un vrai moment de plaisir. C'est sombre, mais réaliste, les personnages sont attachants ou détestables, c'est passionnant !

Publié dans Romans

Partager cet article

Repost 0

Prof-doc absent

Publié le par CapOcapesDoc

~ En grève ~
~ En grève ~

~ En grève ~

Partager cet article

Repost 0

Pari(s) d'amies

Publié le par CapOcapesDoc

Pari(s) d'amies

Pari(s) d'amies

Rokhaya Diallo (scénario) et Kim Consigny (illustrations)

Delcourt - avril 2015

Résumé Cinq jeunes Parisiennes d'origines culturelles diverses jonglent avec leurs vies sentimentale et familiale. Et malgré leurs différences, elles sont les meilleures amies du monde. Elles sont bien décidées à vivre avec leur temps, en accord avec la société et sans renier leurs cultures.

Mon avis : Quand j'ai vu cette bande dessinée, j'ai tout de suite pensé à Aya de Yopougon de Marguerite Abouet et Clément Oubrerie. Bien sûr ce n'est pas la même chose, mais on parle des femmes noires. L'auteure, Rokhaya Diallo, est une féministe engagée qui lutte activement contre le racisme. Ce récit est détonnant, c'est drôle, frais et engagé. On parle notamment du voile et de la coupe afro, des militants de l'extrême gauche, des couples mixtes et de l'homosexualité. C'est la France multiculturelle et diversifée qui est racontée. 

Publié dans BD

Partager cet article

Repost 0

Perles d'élèves

Publié le par CapOcapesDoc

Voici quelques perles de ces derniers jours...

 

1/ Séance sur les clés du documentaire, en 6ème :

Nicolas : "Madame, c'est lequel l'index déjà dans les doigts ?"

Moi : "Dis, Nicolas, même mon fils de 4 ans sait ça !"

Hugo : "Quoi, il a déjà 4 ans !!"

Moi : "Oui, bien sûr, il grandit trèèès vite !"

Hugo et Nicolas : "Euh ?"

Moi : "Non, pas celui que je viens d'avoir, mais mon aîné !"

Nicolas : "Ah ben oui, c'est vrai vous avez mis bas"

0_0

 

2/ Travail en accompagnement personnalisé avec des 6èmes :

"Ah oui, la personne de la météo, c'est une météorite !"

;) 

 

"Une interjection, c'est les piqûres faites par les infirmières"...

"Ah non, ça ce sont les injections!"

:D

Publié dans Perles

Partager cet article

Repost 0

Je m'appelle Livre et je vais vous raconter mon histoire

Publié le par CapOcapesDoc

Je m'appelle Livre et je vais vous raconter mon histoire

Je m'appelle Livre et je vais vous raconter mon histoire

John Agard

Nathan - 2015

Présentation de l'éditeur Quand Livre raconte sa propre vie, c’est une histoire de plus de 5000 ans qui commence ! Des tablettes sumériennes à l'arrivée de l'e-book, Livre présente avec beaucoup d'humour son autobiographie. Et sa vie se lit comme un roman ! Les 20 petits chapitres se savourent comme des friandises : Livre nous apprend qu'il a eu sa période rock and roll pendant des siècles, que grâce aux Romains il a eu un dos en bois, que les moines l'ont enluminé au Moyen Âge, qu'il a un faible pour la lettre "P" -celle qui "évoque tant de bons moments de sa vie" : papyrus, parchemin, papier, presse d'imprimerie, poche, publication… et aussi qu'il a une capacité de résistance et un vrai sens de la famille avec son frère, e-book !

Mon avis : un vrai coup de coeur ! en tant que professeure-documentaliste, ce livre ne pouvait qu'attirer mon regard ! et je n'ai pas été déçue, j'ai même adoré ! simple, efficace, plaisant à lire, drôle, nous faisant réfléchir, tout ce qu'il faut !! A LIRE ABSOLUMENT !


 

Publié dans Romans

Partager cet article

Repost 0

Je mourrai pas gibier

Publié le par CapOcapesDoc

Je mourrai pas gibier

Je mourrai pas gibier

Guillaume Guéraud

Le Rouergue - 2006

Résumé : Mortagne n'est pas un patelin tranquille. Ceux qui travaillent le bois ne peuvent pas encadrer les vignerons et inversement. La haine fouette les murs. Les coups tordus pleuvent sans prévenir. Martial préfère apprendre la mécanique le plus loin possible. Pour fuir la scierie. Eviter les incidents. Et échapper à la phrase que répètent aussi bien les scieurs que les gars de la vigne : "je suis né chasseur ! Je mourrai pas gibier !". Parce que la chasse, ici, tout le monde la pratique. Sauf Terence, il a la tronche en biais. Il ne sait ni travailler, ni chasser. C'est pour ça que Martial l'aime bien. Et qu'il ne supporte pas qu'on se défoule sur lui. 

Mon avis : Voici l'histoire d'un ado qui bascule dans la folie meurtrière. On est d'abord étonné par le fait que le héros nous dévoile tout de suite la tuerie dont il est l’auteur. Il est coupable, nous le savons, mais on ne sait pas comment il a pu en arriver là, à ce geste insensé. Le roman, assez court, est une descente aux enfers, dans la violence. Mais c'est aussi une histoire d'amitié entre Martial, le jeune héros et Terence le « pleu-pleu », simple d’esprit et souffre-douleur de tous les habitants du village, quel que soit leur clan. Ce roman soulèvent les questions de la norme, du conflit et de ses résolutions, du rapport aux autres et de la souffrance. C'est un roman violent, fort et poignant. J'ai beaucoup aimé.

Publié dans Romans

Partager cet article

Repost 0

Avril 2015 au collège

Publié le par CapOcapesDoc

Me voici de retour après 5 mois de congé maternité (en comptant le cumul avec les dernières vacances !)

 

Un bilan très très court puisque je n'ai travaillé que 3 jours en avril ! Mais plein de choses à faire tout de même :

- éditer et distribuer les rappels de prêt de livres et récupérer quelques livres

- quelques heures d'IRD sur les clés du documentaire

- quelques heures d'AP sur les haïkus

- une préparation de commande de livres pour la fin de l'année

- une recherche de nouveaux fauteuils à acheter

- une nouvelle imprimante à commander

- et puis retrouver mes élèves et les collègues ! ;) 

Partager cet article

Repost 0

Ouragan

Publié le par CapOcapesDoc

Ouragan

Ouragan

Laurent Gaudé

Actes Sud - 2010

Résumé (éditeur)A La Nouvelle-Orléans, alors qu’une terrible tempête est annoncée, la plupart des habitants fuient la ville. Ceux qui n’ont pu partir devront subir la fureur du ciel. Rendue à sa violence primordiale, la nature se déchaîne et confronte chacun à sa vérité intime : que reste-t-il en effet d’un homme au milieu du chaos, quand tout repère social ou moral s’est dissous dans la peur ?

Mon avis : Dans une atmosphère tragique, Laurent Gaudé met ici en scène plusieurs personnages qui se croisent, se cotoient, se rencontrent... La ville est abandonnée, les voix résonnent, s'unissent contre l'ouragan - jamais nommé - et le décor d'apocalypse qui survient. Ce roman mêle gravité, fidélité, sincérité, fraternité, beauté, amour... Cinq narrateurs différents qui s'alternent pour nous raconter comment ils vivent ce drame : Keanu Burns, le négrillon, qui recherche son premier amour, Rose Peckerbye, pour donner du sens à sa vie... Joséphine Linc. Steelson, «négresse depuis presque cent ans» refuse de quitter sa maison, et incarne à elle seule toute la Louisiane et le combat des Noirs. Le Révérand abandonne les pauvres noirs réfugiés dans son église et s'empare d'une arme pour tuer, puisque Dieu le lui demande (« je vais tuer puisque c'est ce que Vous voulez »). Buckeley, lui, est prisonnier à la Orleans Parish Prison. Laurent Gaudé signe un roman fort et poignant : Chaque personnage se retrouve face à lui-même : que faire dans les derniers instants, que faire quand un ouragan va tuer ? Les hommes changent, sont transformés, en mieux... ou en pire... 

Publié dans Romans

Partager cet article

Repost 0